Accueil

À l'affiche

MA BARBARA

toutes les représentations sont complètes, une liste d'attente sera ouverte sur place, 45 minutes avant le début du spectacle.

Une longue conversation avec Barbara. Yvette a des questions à lui poser, la redécouvre, la trouve si étonnante ! Et l’envie de partager cet étonnement avec les spectateurs…

De chanteuse « rive gauche » Barbara est devenue une chanteuse rock. C'est une femme blessée et réparée qui dit l'intime. Une femme généreuse « donner, donner » qu’elle disait ! La suivre sur ce chemin et tricoter (elle adorait ça le tricot) son intimité à la sienne, tel est le projet d’Yvette Théraulaz. L'amour encore, quoi d'autre ? Décliné sous toutes ses formes. Toutes les formes que Barbara lui a donné avec son talent d'auteure, de musicienne, mélodiste de rêve avec sa voix cristalline des débuts qu'elle a su adapter aux aléas du temps, des chagrins et des joies. Touchée au plus profond quand elle était adolescente, cela faisait une éternité qu’Yvette Théraulaz voulait faire ce spectacle sans toutefois oser vraiment. Et puis...

Voir plus sur la page du spectacle!

ROMANCE, DE VALÉRIE LIENGME PAR LA CIE LE COÛT DU LAPIN

Un homme et une femme, ou une femme et un homme c’est selon, se retrouvent dans un lieu défini comme quelconque. Ils s’y construisent un petit nid, ils s’aiment, se confrontent, se racontent, s’inventent de nouvelles identités et de nouveaux rapports. Ils tentent de se libérer du carcan social (représenté par une radio) qui les assignent à des rôles sexués, définis comme immuables et naturels. Ils s’amusent avec les clichés, expérimentent diverses relations amoureuses, cherchent à multiplier les points de vue et les prises de positions jusqu’à l’absurde. Peu à peu, de nouveaux personnages imaginaires s’invitent dans leur théâtre intime. Et parce qu’à travers leur fantaisie, ils se sont imaginés autres, ils réussissent à remettre en question l’image figée dans laquelle ils étaient emprisonnés. C’est une invitation ludique dans un monde plein de musique, de danse et de bruits que nous propose la Cie Le Coût du Lapin à travers sa création originale Romance.


Soutiens: Pour-cent culturel Migros, Loterie Romande, Fondation Emilie...

Voir plus sur la page du spectacle!

SIX COURTES PIÈCES EN QUÊTE D'AUTEURS

Six courtes pièces en quête d’auteurs

un projet soutenu par la Fondation Jan Michalski pour l'écriture et la littérature.

Au printemps dernier, désireux de promouvoir l’écriture dramatique contemporaine, l’Association Tulalu!? et le Théâtre 2.21 ont lancé un concours d’écriture: Six courtes pièces en quête d’auteurs. Ouvert à toutes et à tous, la proposition était simple et limpide: un texte dramatique d’une durée de 15 minutes (2-3 personnages), destiné à être joué dans un espace de 15 m2, pour 15 spectateurs.

Trois mois plus tard, 115 textes anonymes - de Suisse, de France et de Belgique - avaient pris le chemin de notre boîte aux lettres!

Le jury s’est alors lancé passionnément dans la lecture et la découverte de ces courtes pièces dramatiques, pour finalement, en retenir six:

A l'aube du quatrième jour, de Victoria Baumgartner

La Visite, de Jasmine et Nalini Menamkat

Le jour où j'ai dû grandir, de Elise David

Molosse , de Giancarlo Copetti

Palmyra, de Raphaël Aubert

Une plaisanterie, de Claire-May Blanc


Pour...

Voir plus sur la page du spectacle!

RAISONNANCES & CONTRETEMPS

Ce spectacle parle de la vie et du temps.
One-woman-show, il raconte le parcours d’un duo ; celui de cette artiste singulière et d’une grand-mère allemande de 92 ans, sa contrebasse. Cette vieille dame qui l’accompagne a traversé un siècle, témoin muet, impuissante face aux répétitions de l’Histoire. Sa contrebasse est un prétexte. Jocelyne Rudasigwa s’autorise ici à mettre des mots et des notes sur cette Histoire dans laquelle nous nous inscrivons chaque jour, à monter seule sur scène, à parler d’elle, des autres.
Au fil des petites anecdotes de sa vie de contrebassiste, elle chante les plus grands, passant de Nougaro à Barbara, avec de petits détours du côté de chez Vian, Nina Simone ou Nitta-Jo… Leurs mots se font alors l’écho intemporel de ses pensées, ses ressentis et lui permettent de transcender la réalité qui nous entoure. Des monuments, tantôt graves quand le récit prête à rire, tantôt légers quand l’air vient à manquer, qui émaillent subtilement ce texte personnel et spontané . Tout cela sans autre but que de rendre le...

Voir plus sur la page du spectacle!

Saison 2015-2016

Découvrez toute la programmation de la 20ème saison du théâtre dans la page Spectacles.

Pas moins de 25 spectacles vous attendent cette année, entre créations, accueil de pièces de compagnie indépendantes, musique, événements...

N'attendez plus pour les découvrir!

ABONNEMENTS

Les ABO 365, valables 365 jours, sont disponibles dès maintenant à la vente pour la somme de CHF 150.-

Simple comme bonjour, on peut l’acquérir en tout temps, il suffit de nous faire confiance sur la programmation, il prend peu de place, et surtout, il vous donne un libre accès à plus de cinquante événements, de septembre à septembre, de décembre à décembre, de mai à mai, 365 jours, comme vous le souhaitez!

Plus d'informations...

Résérvations

Les réservations pour tous les spectacles de la saison sont déjà ouvertes. Pour réserver, rendez-vous sur la page d'un spectacle et choisissez une représentation. Voir tous les spectacles...

Lettre d'info

Abonnez-vous à la lettre d'information électronique du 2·21 pour être tenu informé des actualités du théâtre!

LE GRAND HUIT

Pour la saison 2015/2016, l'Arsenic, la Grange de Dorigny, le CPO et le 2.21 vous proposent d'oser: Le Grand Huit.

Le Grand Huit permettra à chacun(e) des abonné(e)s de nos théâtres de bénéficier, chez les autres, de billets d’entrée à frs 8.-

Carnets sonores

DÉGUDTATIONS

##toutes les representations sont completes !!!! **Hommes et ombres** *« Voyager, c’est...

statut: en production

Découvrez les carnets sonores du 2·21, reflets audio des œuvres.

Édito

2.21 correspond au numéro attribué à un ancien atelier de réparation de camions sur les plans de construction et d’affectation des anciens magasins de la Ville de Lausanne. C’est aussi, depuis 1994, un théâtre de poche multi-salles, outil de création, tremplin pour les jeunes créateurs, terrain de recherches et d’expérimentation pour celles et ceux qui s’efforcent de raconter leurs histoires de façon différente. Le Théâtre 2.21 est ouvert à divers genres: théâtre, théâtre musical, concert, lecture, improvisation, etc. En proposant des spectacles dans toutes ces disciplines, il fait le pari de créer des ponts entre tous les intervenants et de confronter tant les genres, que les moyens d’expression.

Il propose des spectacles conçus par des compagnies lausannoises et romandes pour la plupart. La confiance accordée aux artistes, pour certains récemment diplômés, leur permet de découvrir et d’expérimenter leur pratique en public. Par ailleurs, le 2.21 collabore avec les autres lieux et associations culturelles notamment Rue du Nord, le Centre d’animation de la CIté ou Kabak dont les locaux se situent sur la place du Vallon. Le Théâtre accueille ou/et est en lien avec des manifestations culturelles comme par exemple, le festival de la Cité, les Urbaines ou BD-FIL. Des animations théâtrales sont proposées aux enfants et aux adolescents. Les animations se déroulent avec la participation des compagnies en création au 2.21.

Afin de donner une idée de l’esprit du lieu, le 2.21 se définit comme étant «Un outil de création, un tremplin pour les jeunes créateurs, un lieu d’essai pour des formes particulières de spectacle, un écrin pour des spectacles intimistes». Le programme présenté au public cherche à interpeller, déconcerter, en permettant de modifier et d’interroger son point de vue sur la réalité. Le 2.21 se qualifie également comme un lieu permettant « le luxe » dans le sens où il offre aux artistes la chance d’avoir un endroit où ils peuvent créer. Cela se traduit par la possibilité de disposer des locaux durant un temps de répétition de cinq à six semaines avant les représentations.