ACCUEIL

À L'AFFICHE

SOMBRES HÉROS

À nouveau, le 2.21 ouvre sa saison avec le Petit Eustache !
Deux soirées de concert proposées par de jeunes musiciens accompagnés de leurs aînés… Un rituel frais et sympathique qui nous tient tout particulièrement à cœur.

Voyage en musique
à travers les océans
avec les sombres héros de la mer,
chez les grands hidalgos
à l’abri de leurs sombreros
qui se pavanent sur des airs de fandango,
à la recherche du zéro absolu
dans les souvenirs du héros inconnu.

Voir plus sur la page du spectacle!

JUKE BOX

Vous les avez rencontrés au bal et ils vous ont enchantés.
Vous les avez ensuite retrouvés à la plage sous un parasol bariolé. Ils vous ont surpris à l’orée d’une forêt déjantée. Et vous avez versé une larme devant leur libre interprétation de la nativité.
Mais qu’ont-ils fait durant l’été ?
Une tournée mondiale, un concert exceptionnel à Paléo?
Un mariage people très très prisé ?
Du camping au Grau du Roi ? Et qu’ont-ils prévu pour la rentrée? Réponse le 19 septembre !

JUKE BOX: un cabaret à géométrie variable, concocté par une poignée de comédiens et comédiennes, avec une envie irrépressible de chanter dans un univers décalé, décapant et poétique. Quel que soit votre état de santé, à consommer sans modération !

Voir plus sur la page du spectacle!

STRANGE DESIRE [#PEGGYLEE], DE ARIANE MORET

Une création autour de la chanteuse et compositrice Peggy Lee – qui ne connaît pas FEVER ? – la saga de sa vie jalonnée de succès et d’échecs très contrastés. Après BILBAO, BRECHT-WEILL SONGS, Ariane Moret et le Bilbao Théâtre se penchent sur l’œuvre et la vie de cette artiste singulière des années 50-60, tentant d’approcher et questionner les contradictions de sa personnalité… Du sordide aux paillettes, de l’ombre à la lumière, STRANGE DESIRE s’attache au mystérieux fonctionnement de la chanteuse face à des épisodes choisis de son tumultueux parcours. Nous pourrons y suivre le mouvement, ou plutôt la quête, d’une femme qui, non sans heurts, trouvera finalement le moyen de s’alléger et de se libérer. Où Peggy Lee puise-t-elle son incommensurable vitalité ? Quel est le processus intime qui l’anime ? Des chansons explorées musicalement par les géniaux arrangeurs Arthur Besson et Daniel Perrin qui revisiteront, en prenant le chemin du laboratoire et loin des conventions, le « feeling » particulier qui traverse ce répertoire.

Voir plus sur la page du spectacle!

KICK IT ! SUIVI DE GHETTOBLASTER

La rentrée de cette saison s'arrose à la bière et c'est tant mieux!

KICK IT ! Punk HC, Allemagne

GHETTOPBLASTER, Electropunk, Genève

Voir plus sur la page du spectacle!

SAISON 2015-2016

Découvrez toute la programmation de la 20ème saison du théâtre dans la page Spectacles.

Pas moins de 25 spectacles vous attendent cette année, entre créations, accueil de pièces de compagnie indépendantes, musique, événements...

N'attendez plus pour les découvrir!

ABONNEMENTS

Les ABO 365, valables 365 jours, sont disponibles dès maintenant à la vente pour la somme de CHF 150.-

Simple comme bonjour, on peut l’acquérir en tout temps, il suffit de nous faire confiance sur la programmation, il prend peu de place, et surtout, il vous donne un libre accès à plus de cinquante événements, de septembre à septembre, de décembre à décembre, de mai à mai, 365 jours, comme vous le souhaitez!

Plus d'informations...

Résérvations

Les réservations pour tous les spectacles de la saison sont déjà ouvertes. Pour réserver, rendez-vous sur la page d'un spectacle et choisissez une représentation. Voir tous les spectacles...

LETTRE D'INFO

Abonnez-vous à la lettre d'information électronique du 2·21 pour être tenu informé des actualités du théâtre!

LE GRAND HUIT

Pour la saison 2015/2016, l'Arsenic, la Grange de Dorigny, le CPO et le 2.21 vous proposent d'oser: Le Grand Huit.

Le Grand Huit permettra à chacun(e) des abonné(e)s de nos théâtres de bénéficier, chez les autres, de billets d’entrée à frs 8.-

CARNETS SONORES

PETIT EUSTACHE

Leçons de choses ou Comment se dépatouiller avec ce qu'on essaie de nous faire apprendre. Une...

extrait du concert du 20 septembre 2013

Découvrez les carnets sonores du 2·21, reflets audio des œuvres.

ÉDITO

2.21 correspond au numéro attribué à un ancien atelier de réparation de camions sur les plans de construction et d’affectation des anciens magasins de la Ville de Lausanne. C’est aussi, depuis 1994, un théâtre de poche multi-salles, outil de création, tremplin pour les jeunes créateurs, terrain de recherches et d’expérimentation pour celles et ceux qui s’efforcent de raconter leurs histoires de façon différente. Le Théâtre 2.21 est ouvert à divers genres: théâtre, théâtre musical, concert, lecture, improvisation, etc. En proposant des spectacles dans toutes ces disciplines, il fait le pari de créer des ponts entre tous les intervenants et de confronter tant les genres, que les moyens d’expression.

Il propose des spectacles conçus par des compagnies lausannoises et romandes pour la plupart. La confiance accordée aux artistes, pour certains récemment diplômés, leur permet de découvrir et d’expérimenter leur pratique en public. Par ailleurs, le 2.21 collabore avec les autres lieux et associations culturelles notamment Rue du Nord, le Centre d’animation de la CIté ou Kabak dont les locaux se situent sur la place du Vallon. Le Théâtre accueille ou/et est en lien avec des manifestations culturelles comme par exemple, le festival de la Cité, les Urbaines ou BD-FIL. Des animations théâtrales sont proposées aux enfants et aux adolescents. Les animations se déroulent avec la participation des compagnies en création au 2.21.

Afin de donner une idée de l’esprit du lieu, le 2.21 se définit comme étant «Un outil de création, un tremplin pour les jeunes créateurs, un lieu d’essai pour des formes particulières de spectacle, un écrin pour des spectacles intimistes». Le programme présenté au public cherche à interpeller, déconcerter, en permettant de modifier et d’interroger son point de vue sur la réalité. Le 2.21 se qualifie également comme un lieu permettant « le luxe » dans le sens où il offre aux artistes la chance d’avoir un endroit où ils peuvent créer. Cela se traduit par la possibilité de disposer des locaux durant un temps de répétition de cinq à six semaines avant les représentations.